La flûte harmonique est une flûte sans trou ! ou plus exactement une flute dont le seul trou de jeu est celui du trou terminal du tuyau. De quoi se réconcilier avec la flûte à bec, n'est ce pas ? Vous allez peut être me dire que deux notes pour une flûte c'est peu, mais c'est là le coté « magique » de cette flûte que l'on retrouve en Scandinavie et aussi en Europe de l'est. Car lorsque l'on varie la pression du souffle on obtient des notes qui sont les harmoniques naturelles du tube et qui se déroulent selon la seule loi musicale, diront certains, c'est à dire la série des harmoniques. Nous avons donc trou ouvert et trou fermé deux séries d'harmoniques, qui combinées forment la gamme particulière de l'instrument. Toutes ses notes sont harmonieuses entre elles, donc pas de risque de « fausse note » (si tenté que ça existe).

L' aspect unique du timbre de cet instrument et son jeu très intuitif font de la flûte harmonique un instrument abordable techniquement qui procure rapidement du plaisir.

Avec un travail sur le souffle, le jeu peut devenir plus précis et l'on peut prétendre à reproduire des mélodies soit inspirées soit tirées du répertoire suédois notamment.

 

Sur demande et/ou selon l'humeur, mes flûtes harmoniques peuvent être dotées d'un trou de demi-ton permettant le jeu dans un mode mineur aux couleurs orientales.