Découvrez l'art de transformer une boule de terre en un oiseau siffleur.
Mes ateliers s'adressent aux scolaires, aux IME, aux particuliers, aux maisons de retraite, aux potiers curieux de découvrir les qualités sonores de l'argile, à l'animation d'événements socio-culturels (festival de musique, foire bio, anniversaire, marché de potiers...). J'étudie toutes les propositions et vous fait part du coût de mon intervention.
Je suis formé à la communication non violente. Je suis aussi formé à l'enseignement de la musique selon une approche inspiré de Rudolph Steiner, appelé Tonalis, laquelle j'ai mis en pratique pendant deux années dans une école. Je suis aussi père de trois enfants. Tout cela pour vous dire que j'accorde une place importante à la qualité pédagogique de ma transmission.

 

Je souhaite vous livrer une "petite anecdote" aux grandes conséquences car elle détermine en partie mon retour à la céramique musicale.

En Ariège, à la fin de l'été 2013, des particuliers ouvrent leur lieu et accueillent des artistes, musiciens, conteurs pour un week-end. Je m'y rends en tant que badaud. À cette époque je travaille comme intervenant musique dans une école Steiner. A mon arrivée en milieu d’après-midi, je me rends compte que c'est un temps creux, j'ai dû mal comprendre les infos. J'erre dans le domaine, il y a quelques personnes qui s'affairent tranquillement.

Rien à faire, que faire ?

Il y a une table avec une sculpture de dragon en terre paille et un sac rempli d'argile. Je prends un morceau de terre et invite un jeune garçon d'une dizaine d'année que je connais de vue à faire un oiseau ocarina. Ok ?!

Et c'est parti ! Nous cheminons. Après un petit moment des curieux se joignent à nous, je leur donne de la terre pour qu'ils essayent, nous continuons et les premiers souffles et chant d'oiseaux se font entendre. Ce qui attire d'autres gens qui veulent essayer aussi. Nous formons un nouveau groupe en intégrant parfois certains en cours de chemin. La roue est lancée... J'entends que des spectacles ont commencé non loin mais nous continuons. La roue fait plusieurs tours si bien que je dois l’arrêter et informer les derniers arrivés que cet atelier que j'anime depuis 3 heures est improvisé et que maintenant j'aimerais reprendre ma casquette de simple visiteur.